ENFIN les USA !

Bon après ARUBA, mon  vol suivant m'a amené à PANAMA, ou je suis resté bloqué aussi une nuit pour cause de surbooking! J'aurai  mis deux jours et demi pour revenir de Guyane...

J'ai donc retrouvé les filles à La Havane.

Dominique et Anne-Laure devant arriver le 1er  mai à Miami, nous avons appareillé le mardi 28 vers midi, pour une traversée sans autre problème qu'un très gros orage.

Arrivée à Key West le lendemain à 3 h du matin.

Douane par téléphone, puis mouillage dans la baie pour attendre le jour, et dans la matinée, entre deux orages nous avons pu enfin aborder les USA.

Comme demandé par les autorités, nous nous rendons à leurs  bureaux, et là, patatrasse, nous devenons des délinquants !

On nous avait dit qu'il y avait une tolérance pour les importations depuis Cuba, une boite de cigare et une bouteille d'alcool par personne.

Et bien non. Cette tolérance ne s'applique apparemment qu'aux arrivées en avion.

Ca se termine par une confiscation des objets du délit, ainsi que toutes les provisions fraiches, c.a.d pas grand chose, quelques tomates, oignons, steacks hachés congelés etc...

Les deux officiers sont un peu génés aux entournures d'être contraints à cette procédure et s'en excusent, mais la loi est la loi.

Bonne ambiance quand même et on nous souhaite la bienvenue aux US.  Nous sommes maintenant en règle.

Sauf que... l'organisation Medermione avait prévu une procédure plus protocolaire, par l'arrrivée d'un bateau en éclaireur pour  préparer celle de la flotte.

Mais, la météo,  mes obligation chronométrées de retour en Guyane et la récupération de Dominique le 1er m'imposaient de partir à cette date.

Notre statut de contrevenant ajouté à ça... notre incartade involontaire a jeté un certain froid... qui se solde par notre exclusion du rallye MedHermione. 

Dont acte.

Je suis profondément désolé de la tournure des évènements. Nos contraintes sont très différentes de celles des autres participants qui sont pour la plupart retraités et disposent donc d'un capital temps différent. Nous ferons avec et, sauf évolution, nous suivrons donc désormais l' Hermione en tant qu' indépendant.

Key West est une petite ville, touristique certes, mais très vivante et sympa.

Très bonne musique dans les bars et restaurants.

Nous y avons loué une voiture pour aller chercher Anne Laure et Dom à l'aéroport de Miami, et comme la météo est défavorable à la remontée, nous en avons profité pour aller visiter les Everglades.

Balade en "air boat", en vélo, petites randos à pied en forêt, rencontres multiples avec les aligators. 

 Puis de fil en aiguille, nous avons fini à Naples, sur la côte ouest de la Floride, petite ville très très  chic,  bain au coucher du soleil dans le Golfe du Mexique.

Nous venons de revenir à Key West pour attendre que le vent tourne, sans doute pas avant mercredi. On prend du retard, mais ce soir ça sera le "Sloppy Joe" pour: fish & chips, bière et musique !

Voilà maintenant le topo de Dominique :

Reprenons le fil de notre conversation après une rupture de communication due à mon retour éclair en métropole pour retrouver A laure, effectuer quelques heures de travail à la préfecture maritime, faire naviguer les PMM, etc …..Décollage de Cuba à 17H00 loc – posé à Paris 17H00 loc le lendemain après une escale à ????? MOSCOU – (avion de l'aoroflot). Long mais pas trop cher
Pendant que Gerard fait la navigation entre La Havane et Key West, nous prenons l'avion retour avec A Laure le 01 mars Paris – Miami ; Gérard vient nous chercher à l’aéroport ; le bateau est resté à Key West.
La navigation est compromise le long des Keys, car il y a beaucoup de vent E-NE, nous partons à 5 (avec Vero et une de ses copines Coco) visiter les Everglades ; découverte de cette région de marécages, visites de fermes d’alligators, balade en Airboat dans les marais. Nous passons trois jours en pleine nature, randonnées, circuit en velo au cours duquel nous voyons beaucoup d'alligators que nous aurions pu toucher, avec un peu plus d'audace … ou d'inconscience.
Un jour à midi, il était presque 14H00, nous avions faim, loin de tout dans la réserve des Everglades, nous trouvons un bar au milieu de rien ; on rentre, un gars etait sur une estrade et balançait des airs de Country, j'avais l'impression d'entendre Chet Atskins ou son frère, il avait un picking digne de Marcel Dadi. A un moment il nous a même fait seul la musique du film « le bon, la brute et le truand ». incroyablement dépaysant. Le soir nous filons vers Naples sur le Golfe du Mexique, coucher de soleil inoubliable au bord de l'eau
Enfin, retour à Key West ou nous retrouvons Anthea ; la ville est chouette, superbe et originale. Beaucoup de musique, Hemingway avait raison de choisir ce bel endroit pour y vivre. Les maisons colloniales sont superbes, bien léchées.
Nous appareillons le 06 mai au matin pour un transit au moteur (vent dans le pif, 10/15 nœuds) vers Key Marathon ou nous passerons la nuit.

Hermione Medhermione USA MAINE

Commentaires (2)

1. biskupski 11/05/2015

On a vu Véro danseuse ... et maintenant Véro alias "Crocodile" Dundee
Tu n'en a pas fait un sac à main ???

2. charles campi 07/05/2015

Z'auriez du vous renseigner auprès des résidents du coin: jamais de clearance à Key West ou MIA en provenance de Cuba. Il faut aller se mettre à quai dans une marina à Marathon et clairer par téléphone. Une fois le # de clairance obtenu, on a 3 jours pour aller faire les formalités à MIA ou FLL. La douane ne se dérange pas de Key West à Marathon.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau