L'aventure continue, Charleston, South Carolina

Même sur l' ICW, on peut avoir des aventures:

 Nos nos problèmes moteur se sont soldés par une panne complète !

La courroie d'alternateur a fini par céder, et ainsi la pompe à eau ne tournait plus provoquant une montée en température ultrarapide  du moteur. Stop !

Nous avons donc atteint un mouillage  sûr à la voile en bordure de l'ICW.

J'avais une courroie de rechange à bord mais iImpossible de réparer immédiatement, a moins d'être une tortue Ninja !

Le moteur devait refroidir avant de bosser dessus.

Nous avons donc fait jouer l'assurance Sea Tow, pour se faire remorquer jusqu'à la marina la plus proche. C'est une assurance qui, pour un prix modique, couvre tous les USA, et vous assure un remorquage gratuit, en mer comme sur les canaux.

Simple comme un coup de fil! Une demi heure plus tard les gars étaient là, compétents et efficcaces.

On a bien fait car la note était salée: 700 $... soit 350 $ de l'heure, pour 140 de cotisation, c'est vite ammorti.

Nous avons donc passé une nuit à la marina Skull creek (Hilton Head Island). Cette marina fait partie d'un complexe immobiler immense. Une sorte de village des schtroumffs où tout est beau, des villas magnifiques, aux jardin entretenus à la perfection, des courts de tennis, piscines, country club, des lacs, potagers séparés dans une zone réservée, pistes cyclables, et puis juste après la sortie (cad 3 km plus loin...) un complexe commercial chic. Le meilleur des mondes!

Le matin nous avons  pu réparer, en principe définitivement ce ¤§%%/@ing !!!! alternateur.

Un petit échantillon du talent de Dominique et de l'ambiance sur les canaux, avec passage d'un pont à 65 pieds de "clearance".

Même si on sait qu'il y a 4.5m de rab, c'est toujours impressionnant:

 

Sur l'Ashley River à Charleston:
 
Arrivés à Charleston nous sommes allés visiter Magniolia Plantation.

Véro a pu jouer les Scarlett :

 

 

Ma Véro , sublime, comme toujours ...                                      

Coco et Véro:

Nous sommes allés aussi chez Buba Gump , repas très inspirant pour Véro:  

On a pu assister aussi à un superbe  concert du Charleston Symphonic Orchestra, devant le batiment des douannes:

Coco, Véro, et moi avec un sourire sardonique dont j'ignore l'origine  ...

Nous sommes passés aussi sur une exposition de Voitures customisées:

Ceci dit, Charleston est une ville superbe, une vraie ville! avec un centre ville , étudiants, artistes, boutiques (il y a même Louis Vuiton!).

Les alentours sont somptueux, comme tout le vieux Sud.

Bref un endroit ou il doit faire bon vivre. A rajouter en haut de la liste des possibles .....

Rétrospective du mois de mai :

 

Billet de Dominique:

 

Découverte de Savanahh, des maisons célèbres dans les allées ombragées du quartier victorien, des jolis parcs placés de façon régulière, toutes les deux rues, nous passons un dimanche sous le charme de cette ville ; accompagnés par les écureuils qui sont dans tous les arbres. Le old city bus nous balade de la cathedrale de St John le baptiste jusqu'aux entrepôts de vente du coton. Tout est toujours là. Halte sur une place ou la musique y est permanente, fournis par des groupes qui se succèdent
Lundi, nous vérifions le moteur et une fois encore, l'alternateur principal est dévissé. Nous reprenons le jeu, et race à des clefs mieux adaptés pouvons serrer plus sérieusement les attaches de fixation. Après 4 heures de navigation, la courroie lâche et nous sommes obligés de stopper le moteur car la pompe à eau n'est plus alimentée, non plus. Heureusement cela se passe dans une baie ouverte, et je peux dérouler le génois qui grâce au vent de ¾ peut nous stabiliser dans le lit de la rivière. Nous avons le courant contre nous, mais le vent forcit un peu, et nous pouvons nous diriger vers un mouillage d'attente. On mouille à la voile, et nous attendons un bateau SEA TOW qui va venir nous remorquer.- Gérard avait en arrivant aux USA pris cet abonnement, c'est fort heureux-
Prise de remorque et c'est à Skull Crekk Marina (tête de mort – c'est prédestiné) que nous trouvons refuge pour passer la nuit, refroidir le moteur avant intervention mardi matin.
 
Mardi nous sommes fin prêts avec Gérard pour l'intervention sur la bête. Au programme : changement des courroies des deux alternateurs. Toutes les pièces de rechange sont à bord. Il officie, je l'aide par mes encouragements, mes conseils, mes analyses (en fait je lui passe les outils). Nous ne tombons pas sur des complications, le tout est réalisé en 2,5 heures. Petite vérification moteur tournant : touto va bene. Au résultat : deux courroies et un tee shirt à la poubelle (le mien, j'ai été obligé de me faufiler un moment pour passer la tête sous les alternateurs). Nous appareillons vers 11H00.
 
Navigation sans soucis jusqu'à 19H30 ou nous mouillons a proximité de la route.
Le lendemain matin nous appareillons après avoir vérifié notre travail sur le moteur de la veille, tout est en ordre.
Rien de nouveau par la suite, nous arrivons à Charleston vers 15H00 dans l’après midi, juste au moment ou un cumulonimbus que nous avons vu se former se rapproche en grondant dangereusement. Quelques minutes plus tard, c'est le déluge. éclairs, foudre vent pluie ; le ciel s’abat sur notre tête en quelques minutes et nous sommes obligés d'attendre une petite demi-heure que ça se calme avant d'accoster à la Marina Harbor Ashley. Nous partons en fin d’après midi, découvrir le centre ville.
 
Jeudi matin nous partons chercher une voiture de location et découvrons les environs de Charleston ( plantation de riz, quartier Français de la ville, le coton, Autant en emporte le vent….)
jeudi soir, dîner au restaurant Bubba Gump ; tout est à effigie de Forrest Gump et rappelle le film du même nom qui passe en boucle sur un écran du bar. Nous sommes dans la region des crevettiers ; les crevettes sont bonnes, la soirée aussi.
Vendredi matin, au réveil, Gérard nous avait acheté des Doughnuts (petits beignets bien beurrés avec du sucre glace dessus). petit déjeuner de luxe donc.
Vérification de toutes les réparations faites sur le moteur; tout est OK.
Les douaniers viennent nous voir et nous signifient leur mécontentement ; nous devons leur signaler tous nos déplacements (du voilier), chose que nous n'avons pas faite depuis Key West ; cette fois ci c'est un rappel, la fois suivante c'est 5.000$ d'amende.
Nous allons rendre visite au reste de la flottille Medhermione, qui est pour partie amarrée dans la marina voisine.
Après midi dans la ville et le soir Concert en plein air devant l’hôtel des Douanes : Rossini, Tchaïkovski, Gershwin ; le concert était precedé de l’hymne américain, moment solennel ou tout le public est debout la main sur le cœur et chante à l'unisson. C'est toujours très émouvant.
Samedi départ de Gérard, Vero et Coco qui partent en voiture prendre leur avion à Miami. Je reste seul à bord et attend Henri qui devrait arriver dimanche dans la nuit.

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau