Puerto Rico !

Nous sommes maintenant à Ponce, voir le billet de Dominique pour les péripeties.

Demain c'est le grand départ pour le plus gros trajet d'une seule traite, vers La Havane.

Nous ferons sans doute un stop à Samana en République Dominicaine, mais le trajet va excéder 900 milles vers La Havane, Véro est enthousiaste ...

Je laisserai Véro et le bateau à la Marina Hemingway àau Sud de la Havane pour aller bosser.

Nous serons donc joignables exclusivement sur le téléphone satellite pendant une semains au moins à partir de dimanche.

Petit billet de Dominique:

Bonjour
Apres les îles vierges anglaises rejointes après une nuit de navigation, ou nous avons pu apprécier des immenses blocs de granit plongés dans la mer, qui forment avec le sable de ramifications étonnantes
Virgin Gorda a des airs des Lavezzi mais avec des blocs un peu plus gros, et sous les Caraibes (je dis ca pour les Corses et les connaisseurs ;t° de l'eau etc...)
Apres les formalités (d'entrée) d'usage, petit mouillage à Malone Bay pour le fun et le lendemain, cap sur Tortola. Accostage à Road Harbor, dans une marina plutot sympa. Il faut que je monte en haut du mat, car la drisse de spi s'est entortillée ;c'est maintenant une habitude, pas de soucis pour l'assurage. Tout est fait dans un temps eclair.
Mardi 24 mars, pendant que Gerard fait les formalités de depart, moi je prends le bateau régulier pour rejoindre Charlotte Amali - Ile vierge americaine de St Thomas; car je dois faire mon visa d'entrée des etats unis en arrivant par un bateau public, et non un betaeau privé. C'est un peu compliqué, moi meme je n'ai pas bien compris, et le douanier, lui n'a rien compris àce que je racontais
Du coup, il m'a filé mon visa, et j'ai passé la journbée à attendre Gerardet Vero qui sont arrivés avec le bateau en fin de journée à la Marina French Town.
Ile tres touristique, avec beaucoup de gros bateaux de croisieres; (sans grand interet)
Le lendemain, a la première heure, mise de cap sur Porto Rico ; que nous rejoignons en fin d'apres midi, après un mouillage pour déjeuner, dans la baie d'Almodovar, à Culebra ; Petite baie abritée par une barrière de corail, nous étions presque seuls.
Le 26 mars nous passons la matinée à faire les formalités de port et de douane, et le reste de la journée à San Juan, capitale. 
Je dis le reste j'ai tord, car nous avons passé pas mal de temps dans les taxi, et autres bus pour les transits (qui nous ont permis de vivre des moments forts  financièrement, et humainement) . La morale de cette histoire, est qu'à Porto Rico, il faut a tout prix louer une voiture, les taxis et autres bus collectifs sont hors de prix. Et à 17H00 tout est fermé. Qu'on se le dise
Vendredi 27 mars, appareillage vers 09H00 pour transiter sud Porto Rico vers notre port de sortie pour les formalités : Ponce.
En fait nous avons passé la nuit au mouillage dans la baie de Salinas, apres avoir embouqué le chenal de l'enfer ( je n'invente rien). Nous etions tres concentré sur les pavés de corail . et c'etait bien ainsi. Mais finalement L'enfer n'etait pas si terrible
 
Appareillage ce matin samedi 28 mars à 06H00 pour Ponce; arrivée vers 10H00. Formalites de Douanes, etc , etc ...
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau